La Pologne adopte une loi controversée sur la Shoah +++ Rohani : les autorités iraniennes doivent écouter le peuple

La Pologne adopte une loi controversée sur la Shoah +++ Rohani : les autorités iraniennes doivent écouter le peuple +++
Présidentielle : al-Sissi écarte des candidatures +++ JO : les Nord-Coréens arrivent au sud +++ Révocation du président de Radio France +++ #Meetoo : T. Ramadan placé en garde à vue +++ La météo

Infos | 1er Février 2018

Blaise Gauquelin

La Pologne adopte une loi controversée sur la Shoah

En Pologne, le Sénat a donné son feu vert cette nuit à la loi très controversée sur la Shoah. Cette loi vise à défendre l’image du pays. Mais elle est critiquée par Israël et par les États-Unis. Elle prévoit jusqu’à trois ans d’emprisonnement pour toute personne qui attribuerait à la nation ou à l’État polonais des crimes qui ont été commis par les nazis allemands en Pologne alors occupée. Les responsables israéliens estiment que cette nouvelle loi pourrait être une tentative de nier la participation de citoyens polonais à l’extermination des Juifs, voire d'empêcher la poursuite pénale de personnes impliquées dans la Shoah. 3 millions de Juifs polonais ont été tués pendant la seconde guerre mondiale.

Rohani : les autorités iraniennes doivent écouter le peuple

En Iran, le président a rappelé les leçons de la révolution islamique de 1979. Hassan Rohani a déclaré que les dirigeants iraniens pourraient connaître le même sort que celui qui a été réservé au dernier Chah d'Iran, s'ils ignoraient le mécontentement populaire : « Les autorités du pays doivent écouter le peuple et entendre ses demandes, ses revendications. La monarchie, qui se considérait comme éternelle s'est effondrée, car elle n’a pas entendu les avertissements et les suggestions du peuple. Les gouvernements doivent bien écouter le peuple et bien entendre ses demandes, ses recommandations, ses critiques et ses protestations. » Plusieurs dizaines de villes avaient été touchées par des troubles autour du nouvel an.

Présidentielle : al-Sissi écarte des candidatures

Le président égyptien, lui, a inauguré hier le plus grand champ gazier en mer Méditerranée. Un champ gazier qui est censé renforcer l’indépendance énergétique de l’Égypte, le pays le plus peuplé du monde arabe. Abdel Fatah al Sissi qui fait taire toute voix dissidente en a profité pour confirmer sa volonté de continuer à gouverner l'Égypte alors que les élections des 26 et 28 mars approchent : « Des gens qui ne comprennent rien à ce que signifie l’État veulent intervenir et faire des déclarations, c’est inacceptable. Nous assurons la sécurité et la stabilité. Sinon c’est l'effondrement. Je ne menace personne. Ce qui a eu lieu il y a sept ans et demi ne se répétera pas en Égypte. » Le chef de l’État faisais référence à la révolution qui amené au départ du président Moubarak.

JO : les Nord-Coréens arrivent au sud

Et puis concernant les jeux olympiques d'hiver, les athlètes nord-coréens sont arrivés au Sud aujourd'hui. Et ce en vue de concourir entre le 9 et le 25 février prochain.

Révocation du président de Radio France

En France, c’est une première: le président de Radio France - la radio publique de ce pays - a été révoqué hier sur décision du CSA, le gendarme de l’audiovisuel français. Mathieu Gallet est sanctionné après sa condamnation en justice pour favoritisme à un poste qu’il occupait précédemment.

#Meetoo : T. Ramadan placé en garde à vue

Toujours en France, l’islamologue helvétique Tariq Ramadan a été placé hier en garde à vue. Il est accusé de viol. Des allégations qu’il a démenties et qui sont portées par deux femmes. Tariq Ramadan est le petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne des Frères musulmans.

La météo

Les précipitations reviennent par l'Ouest. Les maximales sont comprises entre 0 et 12 degrés.

Gestaltung

  • Blaise Gauquelin

Übersicht